COMMERCY Solidarité : Des visières de protection produites au lycée Henri-Vogt

COMMERCY Solidarité : Des visières de protection produites au lycée Henri-Vogt

Tout est parti d’un groupe Facebook initié par « Numerifab », une entreprise de Bras-sur-Meuse. On y discute de la meilleure façon de venir soutenir ceux qui, aujourd’hui, sont en première ligne face au Covid-19 • explique Eric Lalloz, professeur au lycée Henri-Vogt. Joint dans les ateliers de l’établissement, il explique ainsi comment depuis mardi, il s’est retrouvé à fabriquer des visières de protection pour le personnel des Ephad, de l’hôpital, des infirmières libérales …

Depuis mardi, en utilisant les moyens techniques du « Fablab », scanner et Imprimantes 3D, Il fabrique une vingtaine de visières par jour. La première série a été livrée à l’Ephad de l’hôpital Saint-Charles.

« C’est un lieu ouvert »

« Le « fablab » a été créé et installé dans les ateliers du lycée à l’automne dernier. C’est un projet qui avait bénéficié des financements de la région Grand Est. C’est un lieu ouvert à toute la communauté scolaire, les élèves, les enseignants mais également les agents, les administratifs, un espace de vulgarisation et de discussion où chacun peut venir ici avec une idée, voir si elle est réalisable et aller jusqu’au bout de la démarche ».

Fabriquer des visières de protection s’inscrit fort logiquement dans cette démarche.

« Ce projet a reçu l’aval de notre hiérarchie, très sensible à la question » ajoute Paul Moreno, proviseur du lycée.

« C’est une démarche solidaire qui illustre parfaitement l’investissement très important de nos enseignants dans la période actuelle. Ils sont aussi en liaison permanente avec leurs élèves el leurs parents. Tous travaillent sans compter leurs heures, cela mérite d’être souligné. Et tout cela est conforme aux valeurs que l’Education Nationale détend ».

L’Est Républicain du 03/04/2020

Laisser un commentaire

Résoudre : *
12 ⁄ 2 =